vendredi 26 juin 2009

Atelier de reliure




Aujourd'hui, dans tout, Beyrouth sentait les années 80. Ma découverte de ce petit atelier de reliure qui n'a pas bougé depuis 30 ans confirmait mon sentiment de ce matin. L'affiche de Bachir Gemayel decrépi, le petit vieux qui semble ne pas avoir bougé d'ici depuis cette époque, la lumiére au néon. Je pouvais en étant chez eux entendre la radio dire que c'est bientôt le couvre feu et le bruit des premiers obus. Je sais pas c'était tout juste fou, un vrai voyage dans le temps.

2 commentaires:

JiPé a dit…

chez ma grand-mère, le papier peint est orange des années 70 et le mobilier date des années 60. Le frigo est encore plus vieux...

moi, c'est le katol qui me rappelle les années 80...

art now ! a dit…

Mais il faut prendre des photos de tout ça!!!